• (...)
  • (...)
  • (...)
  • (...)
  • (...)
  • (...)
  • (...)

Messe les jeudis -12H

Point Écoute les Lundis -12H

  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...
  • ...

Extraits du discours de Thierry Fournier, Chef d’établissement, pour l’inauguration et la bénédiction du bâtiment central – 14 octobre 2017


Il y a 100 ans, à un jour près, nous étions le 13 octobre 1917, dans un petit village du Portugal, sous un ciel peut-être un peu comme celui d’aujourd’hui (il avait plu toute la nuit et le soleil cherchait à percer derrière les nuages), 70.000 croyants et incrédules allaient assister, sous des yeux éberlués, devant trois petits bergers âgés de 6 à 9 ans (François, Jacinthe et Lucie), au miracle du soleil dansant. Quelques-uns d’entre vous ne connaissent peut-être pas encore ce signe du Ciel. Il compte pourtant parmi les manifestations divines les plus spectaculaires qu’il nous ait été donné de voir. Ce village, c’était Fatima, devenu aujourd’hui un des plus grands sanctuaires marials et le 4ème lieu de pèlerinage au monde, juste après celui de Lourdes.

À travers Marie, le Seigneur n’en finit pas de rejoindre les hommes là où ils se trouvent (et ce sont souvent des enfants), pour leur montrer « le chemin qui mène au Ciel » (Curé d’Ars). Il suffit d’ouvrir les yeux.


Aujourd’hui, samedi 14 octobre 2017, c’est le fruit du travail des hommes, de leur volonté, de leur énergie, de leur sueur, de ces gouttes d’eau qui viennent ensemencer la terre, que nous célébrons. Les hommes, quand ils s’unissent, animés par une même foi et tendus vers un même but, peuvent eux aussi accomplir des miracles.

Il a fallu plusieurs années pour imaginer le projet qui se trouve devant vous. Avant que la première pierre ne fût posée, nous avons dû faire face au lot habituel des contraintes administratives et humaines. Le projet a été remanié à maintes et maintes reprises.

Mais nous étions tous animés d’une même flamme, d’une même Espérance : construire, bâtir, à l’image de nos fondateurs qui n’ont jamais reculé devant la difficulté. Car, comme le dit Père Gilles, « je n’étais pas capable, mais le Seigneur m’a rendu capable, » ou encore « ce n’est pas parce que le chemin est mauvais que l’on est sur le mauvais chemin. »


L’autre miracle, c’est qu’après 15 mois de travaux harassants, sous un soleil de plomb tout au long d’un été qui n’en finissait pas, la commission de sécurité nous donnait son feu vert le 31 août, veille de la rentrée scolaire.

Le 04 septembre, les élèves entraient dans leur nouvelle classe.


Mais ce n’est pas fini… Imaginez une éolienne s’élançant vers le ciel, prête à accueillir la plus petite brise marine, celle qui nous vient du grand large, puis finit sa course en caressant les Îles d’Or, avant d’arriver jusqu’à nous. Dans quelques mois, je l’espère, quand notre éolienne sera bien là, campée au beau milieu de la cour anglaise, nous nous souviendrons que le vent qui en fait tourner les pales est un peu comme ce souffle qui nous anime. Il ne se voit pas, mais les effets qu’il produit sont bien visibles.


Tout ce qui a été fait ici, en ce lieu, tout ce que nous faisons aujourd’hui et ferons demain, a été, est et sera au service de l’éducation et de l’instruction des enfants et les jeunes.


Que Ta volonté soit faite !

Copyright©2014CoursMaintenon - MENTIONS LÉGALES - NOUS CONTACTER -