L'INFIRMERIE



Mme ALBERTO Brigitte / M. SOUZY Ludovic :

(Infirmiers Diplômés d'État)

Dr CARO Caroline Médecin Scolaire :

consultations mercredi après-midi



HORAIRES:

L'infirmerie est ouverte les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 08H00 à 17H00 Le Mercredi matin : de 08H00 à 12H00




PAI ou PAP Récapitulatif : Cliquez ici



ADMISSION À L'INFIRMERIE :


Les élèves peuvent se rendre à l’infirmerie en cas de blessures ou de problèmes de santé. Ils ne doivent pas arriver malades le matin à l’école. Ils ne pourront être admis qu’après avoir consulté leur médecin. (moins d’absences en cours, et guérison plus rapide).


EN CAS DE MALADIE CHRONIQUE OU ALLERGIE ALIMENTAIRE :


Veuillez prendre contact avec l’infirmerie pour un rendez-vous avec le médecin scolaire en vue d’établir un PAI (Projet d’Accueil Individualisé). (Pour plus d'informations, merci de cliquer ici)


EN CAS DE DYSLEXIE, DYSORTHOGRAPHIE, DYSPRAXIE...


En cas de troubles «dys» ayant des répercussions importantes sur la scolarité de l’élève, le médecin scolaire pourra envisager un PAP (Plan d’Accompagnement Personnalisé) dans le cadre de la commission «dys».(Pour plus d'informations, merci de cliquer ici)


ECOUTE


Les infirmiers jouent un rôle essentiel d’écoute et de soutien. Tenus par le secret médical, ils orientent les élèves, si besoin, en lien avec la famille, vers des professionnels de santé. Les parents doivent informer l’infirmerie des problèmes à caractère grave susceptibles d’altérer l’équilibre et la scolarité de l’élève.


URGENCES


En cas d’urgence, un élève accidenté est orienté et transporté par les services de secours d’urgence vers l’hôpital le mieux adapté.


MÉDICAMENTS


Les remèdes ou médicaments ne sont pas donnés systématiquement à l’infirmerie.


PRÉVENTION


En lien avec l’équipe éducative, les infirmiers définissent chaque année les axes prioritaires pour chaque niveau de classes.

Ils font venir des intervenants agréés et des associations reconnues par l’établissement. Ils interviennent aussi personnellement dans les classes (équilibre alimentaire, sommeil, éducation affective et sexuelle...)

De manière permanente, ils prodiguent des conseils élémentaires d’hygiène.

Ils voudraient aussi que plus d’élèves prennent un vrai petit déjeuner le matin. Cela éviterait tant de malaises et « coups de pompe »…


Mme ALBERTO et M. SOUZY